Jouer à Ars Magica avec Regnum Christi

criamonIl y a quelques temps un ami m’a dit vouloir lancer une campagne Ars Magica. Immédiatement hypé, grand fan de l’univers, j’ai commencé à discuter le bout de gras avec lui. Voulait-il utiliser le système de base lourdingue du jeu ? Ou reprendre les modifications que j’y avais apporté lors de mes dernières campagnes ?

Nous étions tous les deux plutôt d’accords sur la lourdeur et le manque d’ergonomie du système d’Ars Magica. Les listes des pouvoirs c’est vite pénible quand elles dépassent les 20 suppléments.

Je lui ai alors fait la proposition que l’humilité m’interdisait de proférer plus tôt :

« Regnum Christi ne te tente pas ? :-p »

« si j’étais tenté de faire une campagne Ars Magica c’est pour la magie, RC n’intègre pas vraiment la magie actuellement »

Bien sûr que si ! Regnum Christi permet tout à fait de faire de la magie façon Ars Magica, tout simplement parce que son fonctionnement de base est inspiré de ce que devrait être la magie dans Ars Magica.

Par contre je dois le reconnaître, l’écriture des règles, les exemples donnés, montrent clairement comment jouer l’équivalent de compagnons ou de grogs d’Ars Magica, pas de magi. Et puis il ne reprend pas tout le vocabulaire d’Ars Magica (formes et techniques, vis, Twilight, etc.), ce qui n’aide pas l’utilisation de l’univers d’Ars Magica.

J’ai donc ajouté une annexe aux règles pour préciser les correspondances entre les concepts de Regnum Christi et ceux d’Ars Magica. La seule règle spécifique est pour les Twilight, car Regnum Christi n’a pas de base de notion d’échec critique.

Et voici le PDF des règles à jour. L’annexe dédiée à Ars Magica est en pages 21-22.

PS: la campagne est maintenant terminée, ce fut énorme ! Mon Criamon (nommé Heptus) a réussi à inverser l’Axis Mundi à l’aide d’une enfant-artefact nommée Axelle, infusée de toutes les sortes de magies et dédiée à cette tâche depuis sa naissance.

Equinoxe 2, 12 novembre 2016

Juste un mot rapide pour signaler que je ferai jouer deux parties à Equinoxe 2, samedi 12 novembre.

pelerinage1

Le samedi après-midi ce sera du Regnum Christi, pour une balade (bucolique ?) sur la route de Compostelle, avec évidemment des personnages hauts en couleur.

alchimiste_nb

Le samedi soir ce sera de l’Oeuvre au Rouge, probablement à Venise, à voir selon les envies de la table. En tout cas ce sera plus freeform avec création de personnages à la volée.

36, rue des orfèvres

Orfèvres médiévauxComme chaque année je serai au FOG à l’INSA de Rennes. J’y ferai jouer une partie de Regnum Christi le samedi après-midi.

Nous sommes à l’aube du XIIIe siècle, en la royale ville de Paris. Une poignée de crimes horribles, certainement l’œuvre de démons ou d’hérétiques, a plongé dans l’effroi les orfèvres du quartier St Germain. Alors que la prévôté et l’évêché sont plus intéressés par leurs luttes de pouvoir que par la mort de quelques innocents, la guilde met sur pieds un comité pour mettre fin à la série sanglante.

Trouveront-ils le meurtrier ? L’empêcheront-ils d’aller au bout de sa série sanglante ? L’archevêché a-t-il couvert ses crimes ? La prévôté réussira-t-elle à contrôler la guilde des orfèvres ? C’est quoi un Cathare ? Qui de Philippe Auguste et Jean sans Terre aura raison de l’autre ? Autant de questions auxquelles les joueurs pourront répondre…

Voici le lien pour plus d’information et les inscriptions.

Chroniques de Tossa de Mar

tossa-de-mar

Ayant lancé une longue (je compte ~1 an, à raison d’une partie toutes les 2 semaines) campagne de Regnum Christi, j’ai aussi commencé un compte-rendu sur Casus NO : http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=32&t=24655

Scénario « Et au milieu serpente une rivière »

castle-bridge-castle-medieval-oldDéjà testé plusieurs fois (notamment au FOG), ce scénario est je pense assez mûr pour être lâché sur la toile. Huis-clos dans une vallée verdoyante, il conte l’histoire de deux familles, que tout divise, les manières, l’origine, et surtout une rivière.

Voici le lien pour le PDF :

Et au milieu serpente une rivière…

Il y a bien longtemps l’évêque de Rennes acquit par testament une vallée ombragée bordée de collines et de forêt. Ces terres furent séparées entre deux loyaux neveux. Ils se répartirent des deux côtés de la Coureuse, la petite rivière partageant la vallée. C’était il y a bien longtemps et depuis ces deux neveux sont devenus deux lignées, deux familles opposées.

Les Cros habitent un château de pierre, muraille et donjon adjoint. Ils dominent depuis leurs hautes tours le village dit « de la Coureuse », quelques masures et surtout un moulin entourés de champs et de pâturages. Le seigneur actuel en est Ronan, un jeune chevalier conseillé par sa mère Catherine. La famille remonte à un neveu de l’évêque, et même si Catherine de Cros vient quant à elle d’une famille du Léon, elle a depuis bien intégré sa famille d’adoption.

Les Anteuils, c’est à dire le seigneur Veneg et ses filles, habitent un fort plus modeste de l’autre côté de la vallée. Son donjon est fait de bonne grosse pierre bretonne mais ses murs ne sont que de bois. Ils possèdent cependant le droit de ban sur la coureuse, contrôlé par un pont fortifié d’une tourelle. La dernière Anteuils au sang pur était feu la femme de Veneg. Aventurier, il a fait de son cœur son jeu et de son domaine le sien.

Tous espèrent bien pouvoir réunifier la vallée familiale sous leur seule bannière.

En cette année 1345 après le Sauveur, la Bretagne est ravagée par la guerre entre les français de Charles de Blois et les anglais de Jean de Montfort. Les nobles de la vallée de la Coureuse tiennent peut-être enfin là l’occasion de réaliser leurs souhaits.

J’en ai également profité pour mettre à jours les règles et la feuille de personnage disponibles sur la page du jeu Regnum Christi. Elles sont je pense plus claires, et aussi plus simples à utiliser en jeu. On peut aussi y trouver une page de résumé des règles.

Illustrations médiévales

Voici un petit (tout petit car à la portée de tout un chacun) cadeau pour Noel et cette nouvelle année….

Pour ceux qui cherchent pour leurs parties des illustrations authentiquement médiévales, ce site est une mine d’or.

En effet, quoi de plus typiquement médiéval qu’une belle enluminure entourée de texte gothique illisible ?

On y trouve des milliers d’enluminures classées par sujet, rendant facile le choix d’une image pour n’importe quel thème.

Voici quelques exemples, n’hésitez pas à poster vos propres trouvailles en commentaires !

loup

scribe

Chevalier et serviteur combattant un hybride zoomorphe

epee

 

Regnum Christi au FOG

castle-bridge-castle-medieval-oldCette année comme toutes les autres depuis pfiouuu… je serai au FOG (festival de jeu de rôle à l’INSA de Rennes) fin octobre, plus précisément du vendredi 18 au dimanche 20.

J’y ferai jouer deux scénarios pour Regnum Christi le samedi 19 octobre :

  • Et au milieu serpente une rivière l’après-midi, pour une ambiance Trône de Fer à l’échelle d’une petite vallée perdue en Bretagne.
  • Quatre cavaliers le soir, une plongée dans les souvenirs de quatre mercenaires médiévaux au fil de leurs plus importants faits d’armes.

C’est l’occasion pour moi de tester la dernière version en date des règles avec d’autres joueurs que mes habituels comparses, et j’en suis sûr de rencontrer d’autres rôlistes qui ne veulent pas juste tuer des dragons dans des cavernes trop peuplées.