L’Oeuvre au Rouge, intrigues et destins dans l’Europe Renaissance

Domenico Feti, Portrait d’un chercheurDepuis mon premier post j’ai beaucoup travaillé sur l’Oeuvre au Rouge. J’ai fait plusieurs parties de test, fait évolué les règles, participé en tant que simple joueur, réécrit tout pour le rendre plus lisible et je dois avouer être maintenant assez satisfait du résultat.

Le jeu est fluide, permet des intrigues complexes aboutissant à des scènes finales d’une grande tension dramatique. Il permet de jouer des savants humanistes comme des monstres expérimentateurs, des fanatiques religieux comme des nobles généreux, toute une galerie de personnages qui peuplent une Renaissance européenne fantasmée.

Il a même été joué dans le contexte de la révolution française, où sans changer une virgule au texte il fonctionnait très bien !

Le système est suffisamment simple et intuitif pour ne pas brider les joueurs mais au contraire les pousser à enrichir l’histoire qu’il créent ensemble. Il permet à la fois l’affrontement et la collaboration, faisant même du choix entre les deux un enjeu majeur de la victoire ou de la défaite.

Par contre il n’a jamais été pratiqué que parmi les joueurs que j’ai autour de moi, notamment par les ateliers du Potajeux, avec qui je peux partager mes idées et mes opinions.

Voici le PDF du jeu (9 pages à lire + 2 à imprimer, et c’est écrit gros), si vous le lisez donnez-moi votre avis je vous en prie, si vous le jouez dites-moi s’il vous plait ce qui vous a plu et déplu :

Règles de L’Oeuvre au Rouge, jeu de rôle sans meneur dans l’Europe de la Renaissance

😀

Publicités

2 Responses to L’Oeuvre au Rouge, intrigues et destins dans l’Europe Renaissance

  1. Djinfizz says:

    Le pitch est super interessant, mais on a du mal a s’immaginer ce que peut donner une partie à la lecture des règles. As tu rédigé des rapports de partie? Si c’est le cas et si tu veux des retours et conseils, je te conseille de publier des rapports sur http://lesateliersimaginaires.com/forum/index.php, tu auras surement des personnes très intéressées par ton jeu!

    • Imrryran says:

      Si je rédigeais des compte-rendus de parties je n’aurais plus le temps de jouer 😉

      Ceci dit je vais essayer de répondre à la question sous-jacente : que donne une partie ? En fait quel que soit le JDR c’est assez difficile à décrire…

      Un garde du Roi de France deviendra Lieutenant du Royaume et amant de la Reine, un obscur prêcheur protestant convertira Venise, une jeune arriviste bretonne atteindra la couche du roi avant de succomber sous les poisons, un sorcier de la cour des miracles fera tomber la monarchie et la papauté, etc.

      En termes plus techniques une partie de L’Oeuvre au Rouge est une suite de scènes, initiées par chaque joueur à tour de rôle, représentant leurs personnages dans un contexte commun (ce qui peut rappeler Remember Romorrow ou Fiasco par exemple). La dynamique de base est celle d’un accroissement de puissance et d’une négociation (généralement indirecte car par PNJ interposés) entre les joueurs pour atteindre les buts de leurs érudits. Le système de jeu va accompagner visuellement cette augmentation de puissance en augmentant action après action réussie le nombre de lignes sur la feuille de personnage, encourageant les joueurs à la manifester aussi dans leurs descriptions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s