La Quête de l’oiseau du temps, de Serge Le Tendre et Regis Loisel

La Quête de l'oiseau du temps, de Serge Le Tendre et Régis LoiselMon principal cadeau de Noël est je dois le dire un fort judicieux choix : l’intégrale du cycle originel de La Quête de l’oiseau du temps. J’ai découvert cette série au lycée, une époque étrange où le manque d’argent et la gratuité des bibliothèques incitaient à papillonner d’une œuvre à l’autre. Internet était encore embryonnaire et j’avais ainsi bien plus de temps pour lire.

Comment faire une bonne madeleine ?

Tout ça pour dire qu’en cette époque bénie (ou presque) j’avais trouvé dans cette histoire beaucoup de plaisir, quatre tomes très divertissants au dessin pétillant. Peut-être la belle et aguichante Pélisse fait-elle toujours son petit effet auprès des adolescents ? Bragon et l’inconnu sont aussi marquants dans leurs genres respectifs, Fol de Dol apporte sa touche d’espièglerie, Bulrog suit le modèle de la tragédie. Tous les personnages ont leur place et la mettent en valeur, jouant de concert une même symphonie.

Le dessin et le scénario concourent à faire de ce voyage, revivifiant ou initiatique suivant les personnages, celui du lecteur. Mine de rien, touche par touche, Loisel et Le Tendre créent un univers qui sans être incohérent ne va pas chercher son intérêt dans l’illusion de réalité mais dans le regard que ses personnages posent lui. Tous commentent ce qu’ils voient, ce que c’était avant, ce que c’est maintenant, ce que ce sera peut-être plus tard, les y immergeant, en y plongeant celui qui sans pouvoir interagir les suit du regard. Cet univers n’est pas réel, il est passionnant, pour de la fantasy c’est bien mieux.

Ce Fourreux, c’est un mec au poil !

Depuis que je l’ai lu pour la première fois j’ai grandi, vieilli, un peu grossi. J’ai aussi lu beaucoup de BD et peu ont atteint dans ma mémoire l’éclat de La Quête… Contrairement à d’autre elle ne souffre pas à la relecture. Cette fantasy furieusement imaginative, bien loin des clichés repompés de Tolkien, stimule toujours autant l’imagination et les couleurs de l’intégrale, magnifiques, chatoyantes et fraîches, très agréables à l’œil, la mettent bien en valeur. Le trait caractéristique de Loisel, plein de détails, très expressif, participe autant à l’histoire que les dialogues entre personnage. Tout cela n’a pas pris une ride.

Au contraire avec le temps, et la connaissance du fin mot concernant le fameux « oiseau du temps », on en apprécie d’autant plus les pérégrinations des héros. Le Fourreux évidemment acquiert une autre dimension, l’inconnu aussi. La relation entre Bragon et Pélisse prend davantage d’importance, à mes yeux du moins, et complète à merveille l’intrigue héroïque qui dans mon souvenir l’éclipsait. Quand on sait ce qui nous attend, qu’on n’est pas pressé par le prochain cours, on peut prendre le temps de savoureux une bonne histoire.

Il ne s’agit donc pas de nostalgie, mais bien d’un des chef d’œuvre de la bande dessinée française. Pour ça je suis rassuré, les années ne m’ont pas trompé. Et enfin juste pour le plaisir, l’intégrale de la jaquette de l’édition intégrale une fois dépliée :

La Quête de l'oiseau du temps, de Serge Le Tendre et Régis Loisel

 

Publicités

9 Responses to La Quête de l’oiseau du temps, de Serge Le Tendre et Regis Loisel

  1. Matt Ryan says:

    I grew up reading French graphic novels, in English translation, republished here in the States. I was mostly interested in the art, which was (and still is) fantastic. I’ve always thought that if I perused my desire to speak French, I’d start by reading graphic novels. I learned to read English with Batman comics, when I was four or five.

    Any suggestions for « beginner » graphic novels for the English clod who wants to learn French by reading comics?

    • Imrryran says:

      Hi Matt,

      If you like Loisel work I would advise you to read his Peter Pan series. It is the author personal and darker variation on a well-known English book, set between Neverland and the Victorian London. I don’t think the language will be easy but the art and the story make it a must-have.

      Set in a high fantasy setting (almost heroic fantasy, not that far from a Dungeon and Dragons adventure), Légendes des Contrées Oubliées might interest you. Definitely easier to read, it is worth taking a look at.

      Higher in the skies, Universal War One is a great space opera. Its narration and graphical style draw it closer to the US comic books, even if there is super-hero there, only men and woman struggling to survive in an universe bigger than them.

      The more dramatic Persepolis might please you as well. Written by a woman from Iran, it has a very distinctive back and white style. It is mostly text though.

      Hmmm… I’m not sure any of these are really suitable for beginners…. I guess most French comics that would qualify as « graphical novels » would be quite difficult to read by foreigners. Maybe Lanfeust de Troy would be more accessible. It is not a graphic novel though, but a high fantasy lighthearted parody. Or, if you prefer contemporary thrillers, the XIII books might suit you more.

  2. Matt Ryan says:

    Reblogged this on Metropollywog and commented:
    Another incredible French artist: Régis Loisel.

  3. efellefelle says:

    Très belle chronique que j’approuve et plussoie comme il se doit.

  4. Efelle says:

    J’ai lu tout ce qui est paru pour le moment. La voie du Rige est à la hauteur de la série initiale, les reste est un peu en deçà.

    • Imrryran says:

      C’est bien ce que j’ai compris de tes critiques, donc c’est mal parti pour que je les prenne.

      Peut-être le dernier tome relèvera-t-il le niveau d’ensemble mais j’ai des doutes. L’original partait sur les chapeaux de roues dès le premier tome, avec des enjeux tout de suite assez hauts et des personnages charismatiques, alors que si j’ai bien suivi l’intrigue de la préquelle peine à démarrer et attacher.

  5. Guillaume44 says:

    Que de souvenirs… Merci pour ce billet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s