Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence

Pirates des Caraïbes : la Fontaine de JouvenceLes précédents (numéro 2 et 3 de la série) étaient assez mous et souffraient du syndrome de la suite. On sent bien que pour ce quatrième opus les producteurs ont voulu revenir à ce qui a fait le succès du premier : de l’action, du burlesque, des répliques stupides et une histoire secondaire noyée dans l’eau de rose.

De la pirate-fantasy grand spectacle

Des pirates cruels, des au grand cœur assoiffé d’aventure, un roi goinfre et méprisant, une femme qui commande un navire, des sirènes carnivores, un sabre magique qui dirige les bateaux, une fontaine qui accorde la vie, des espagnols fanatiques… C’est cliché, pas historique pour un sou, fantastique assumé.

Les effets spéciaux suivent, les moyens ont été mis pour que le spectacle soit assuré jusqu’au bout. La 3D n’est pas dégueulasse, sans apporter grand chose la plupart du temps mais au moins sans faire mal à la tête. Les scènes d’actions sont par contre parfois un peu statiques, la caméra un peu lourde, pas toujours aussi virevoltante qu’on le souhaiterait. Certains seconds rôles ne sont pas non plus aussi exubérants qu’il le faudrait, Barbe-Noire par exemple est un peu terne, c’est bien dommage pour une figure comme la sienne. Cela laisse certes le champ libre à Johnny Depp, qui abat à une cadence phénoménale, mais laisse un vide quand il n’est plus à l’écran.

Un one Johnny Depp show

Cela est acceptable pour un film qui pourrait avoir son intrigue centrée sur un personnage principal. Ici il n’y a tout simplement pas d’intrigue. Les scènes suivent à grand-peine un ordre chronologique aux repères brouillons. Toute la progression vers la fameuse fontaine se fait hors caméra, le spectateur ne voit que les clashs entre les différents protagonistes quand leurs routes se croisent. En somme c’est une chasse au trésor (thème de pirates s’il en est) où on ne voit pas la recherche d’indices, juste les pirates qui se le disputent.

Les sketchs s’enchaînent donc, les meilleurs étant comme attendu ceux avec Johnny Depp, qui joue, surjoue, abuse de son rôle de capitaine pirate pour en faire un rôle de Johnny Depp chez les pirates, proche de ce qu’il était dans les précédents films. C’est drôle, parfois inventif, il y a de très belles scènes, mais ce n’est pas un film, juste un divertissement un peu cher.

Publicités

2 Responses to Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence

  1. Destro says:

    Mais… Mais toi tu en penses quoi ? 😦
    Tu nous donne ton avis, mais cela ressemble au « critique de site de ciné » donc interessant, mais… Pourquoi es-tu aller voir ce film ? 😀

    En tout cas, j’ai compris que tu avais aimé 😉

  2. Imrryran says:

    Désolé, je pensais que c’était clair, je mets toujours un résumé dans la conclusion ^^

    C’est drôle, parfois inventif, il y a de très belles scènes, mais ce n’est pas un film, juste un divertissement un peu cher avec Johnny Depp qui fait de l’abattage.

    Donc bof quoi. Accessoirement la 3D n’apporte rien, le film est fait pour être vu en 2D. :-/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s