La guerre de Trente Ans, d’Henry Bogdan

La guerre de Trente AnsGrand joueur d’Europa Universalis (version informatique) j’ai rencontré en jeu cette fameuse guerre de Trente Ans et ait voulu en savoir plus sur cette fameuse guerre réputée avoir dévasté l’Allemagne à la fin de la Renaissance. Quand j’ai vu ce livre en librairie j’ai saisi l’occasion car il me semblait offrir un bon aperçu de la période.

J’avais déjà lu l’Histoire de l’Allemagne du même auteur et il m’avait satisfait. Effectivement il parcourt la période de la guerre. Il remonte d’un bon siècle pour en expliquer les causes et poursuit de quelques années pour détailler ses conséquences sur les différents pays d’Europe. Le déroulement des principales batailles est explicité ; les principaux personnages, rois ou généraux, sont présentés ; les problématiques politiques et religieuses de l’époque sont explicités. C’est un exposé clair et didactique.

On en sort plus savant certainement, mais pas inspiré. La prose est synthétique mais morne comme une plaine un matin de bataille. On comprend mais on ne s’enthousiasme pas, on ne partage pas. Les préoccupations de ces gens nous semblent tellement lointaines, assez abstraites pour tout dire. Ils manquent de chair et de sang, ce qui quelque part est paradoxal pour un conflit aussi terrible et aussi étendu. Même les dirigeants sont plus des clichés que des personnages.

Peut-être parce qu’au final il est beaucoup question de généraux, de princes et de rois, mais fort peu de gens du peuple ? Seul le chapitre final parle de l’impôt de sang et de faim prélevé par 30 ans de guerre. Ailleurs il en est à peine question. De même il n’y a que très peu d’indications sur la perception de la guerre par les contemporains, hors des considérations stratégiques. J’y vois aussi un manque de petite histoire, toute occultée par la grande : peu d’anecdotes qui ne soient pas dictées par leur importance dans la suite des évènements.

Au final c’est un livre très scolaire, factuel mais sans grande âme. Certainement un bon aperçu de la guerre de Trente Ans pour le néophyte, mais qui aurait gagné à être plus humain, moins « batailles et couronnes » si j’ose écrire. Intéressant mais loin d’être passionnant en somme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s