Lune et l’autre, de John Kessel

Lune et l'autreDans un futur proche, sur une lune peuplée de différentes sous-cultures isolées dans leurs colonies parsemées sur la rocaille grise, une colonie matriarcale prospère, socialement et culturellement. Les femmes s’épanouissent dans le travail et la politique, les hommes y sont des étalons ou des artistes. Si toute violence est bannie, les comportements ne sont théoriquement pas limités, juste policés.

En somme une utopie, mais toutes les utopies ont leur face sombre, et que faire quand la norme ne nous convient pas ? Que faire quand on vient d’un enfer et qu’on ne supporte pas des restrictions pourtant sensées ? Jusqu’où peut aller la liberté d’expression dans une société qui de l’avis de tous, ou presque, parfaite ? Quelqu’un qui n’a connu qu’une utopie peut-il se rendre compte de ce à quoi il échappe ?

En quatre nouvelles de bonne taille l’auteur explore ces différentes questions, cherche des réponses, en propose, les infirme. Mais il n’oublie pas ses personnages, tous, hommes ou femmes, très vivants et toujours humains. Souvent des gens du commun qui cherchent à un sens à leur vie, à leurs frustrations, ils se démènent dans cette société idéale, en testant le comportement aux limites, confrontant la société à ses propres démons.

C’est certainement inspiré du courant très anglo-saxon des gender studies, ainsi que des oeuvres d’Ursula K. Le Guin. J’ai aussi relevé des allusions à Révolte sur la Lune d’Heinlein. Rien d’aussi sérieux ceci dit. Malgré un thème intéressant l’auteur évite le pensum reste léger dans son écriture et ses développements, se prêtant sans y toucher à la réflexion, mais se lisant aussi de manière purement distrayante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s