Les Mages du Nil, de Michel Pagel

Les Mages du NilAprès Sumer, direction l’Égypte, son Nil, ses pharaons, ses pyramides, son sable chaud qui sent bon le légionnaire… L’histoire sans surprise suit celles des Mages de Sumer, au sein d’une série baptisée « Les Immortels ». Les deux frères immortels et ennemis se retrouvent donc à lutter entre eux sur les berges du Nil, aux prises avec une secte d’adorateurs de Bastet et quelques intrigues politiques dans une Égypte en pleine décadence.

Comme pour le précédent tome l’intrigue n’est pas particulièrement intéressante, apportant son lot de rebondissements et de surprises qui n’en sont pas (si vous n’avez pas deviné qui est le chef des hommes-chats dès les premiers chapitres…) pour mieux mettre en scène les aventures des héros, entre combat, séduction et visite touristique. De la Sword and Sorcery pour mettre un nom dessus, plus ou moins assumée mais incontestable, avec son cortège de femmes fatales lascives et peu couvertes, de soldats ruisselants de sang rompus à tous les combats et de mages lançant des incantations destructrices contre leurs ennemis.

En somme on passe de Conan+Gilgamesh à Conan+Christian Jacq. On perd en dépaysement, on gagne en coups de poignard dans le dos et en hiéroglyphes, mais cela reste tout de même très proche. La fin laisse présager une suite, que je ne suis pas sûr d’acheter je dois dire, car je ne suis pas plus friand que cela du genre et ait de plus en plus de mal à passer sur les faiblesses de l’intrigue, mais cela se lit tout de même très vite pour peu qu’on puisse suspendre quelques heures l’acuité de son scepticisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s